Jean-Luc Laurent

 

Jean-Luc Laurent est né en Janvier 1953 dans la petite ville de Le Quesnoy (Nord). A vingt ans, il quitte son Hainaut natal pour la Région Parisienne. Mais il a toujours gardé de fortes attaches avec sa région d’origine, revenant très souvent dans la maison familiale du Quesnoy, depuis devenue la sienne. Désormais en préretraite, il se partage entre ses deux domiciles de Saint Denis et du Quesnoy.

 

Son genre de prédilection est le roman policier historique et il a publié une trilogie intitulée « Les Chroniques des Crimes en Enquêtes au Temps des Marmousets ». Série de trois romans qui se passent dans la deuxième moitié du XIVème Siècle au temps du roi Charles V, le grand réformateur, et de ses ministres « marmousets », en fait roturiers.

 

Charles V est ce petit dauphin qui, en 1356, au lendemain de la bataille de Poitiers où « l’Ost Franc » subit une véritable débâcle face à des Anglais bien inférieurs en nombre, se retrouva à diriger un pays exsangue, ruiné, dévasté, aux deux tiers occupés. Il fit appel pour l’aider dans cette tâche « impossible » à des conseillers choisis, non en fonction de leur naissance mais de leurs compétences et regroupés autour de Nicolas Oresme, le plus grand savant de l’époque et de Bertrand du Guesclin, un petit chef d’une compagnie de mercenaires dont il fit son Connétable. C’étaient donc, pour la plupart des roturiers.

 

Quand il devint roi, à la mort en captivité de son père Jean II dit « le bon », il chassa définitivement le « Conseil des Princes » des affaires et renouvela sa confiance à son Conseil. Ils libérèrent le pays des Anglais et ramenèrent la paix, remirent en place les Etats Généraux et gouvernèrent avec le peuple, réformèrent toutes les institutions du royaume. En créant le Franc, ils unifièrent et donnèrent un nouveau souffle à l’économie, ramenant une certaine prospérité, etc. Dans tous les domaines, le règne de Charles V fut le règne du renouveau et de la rupture avec le modèle ancien issu des grandes invasions.

 

Dans tous les domaines ou presque car Charles V, mort en 1380, ne put s’attaquer réellement aux questions de justice et de police, toujours aux mains des nobles. L’auteur imagine qu’il le fait. Avec l’aide de son frère Geoffroy et de Thibault leur ami d’enfance, Aude, la fille de Pierre Meslier, grand marchand drapier et conseiller du roi, réussit à innocenter (en démasquant les vrais coupables) la jeune Louison, employée de son père, injustement accusée et condamnée pour vol. Apprenant cela, le roi charge les jeunes gens de créer un corps spécial d’enquêteurs n’ayant de comptes à rendre qu’à lui. Ils créeront en même temps une école où ils recruteront et formeront des enfants des rues. Les Chroniques racontent trois affaires que ces nouveaux « Enquêteurs du Roy » résoudront après bien des difficultés.

 

Ces trois livres sont visibles sur le site Edilivre : http://www.edilivre.com/

Explications, extraits sur le blog http://marmousets.unblog.fr/

 

Jean-Luc Laurent, revenu pour un temps, du Moyen-âge vient de sortir un roman policier plus actuel avec Les Enquêtes de l’Inspecteur Rippert. « Un camion fonçait dans la nuit » peut aussi se consulter sur le site Edilivre.com. Deux autres livres sont en cours dans lesquels on retrouve les héros des « Chroniques des Crimes et Enquêtes au Temps des Marmousets ».

 

 

 

Découvrez l’interview de JL Laurent pendant les Rendez-vous de l’Histoire de Blois filmée par Edilivre : http://marmousets.unblog.fr/?page_id=366http://  cliquer ici

Son interview sur le site OBIWI : cliquer ici

http://www.obiwi.fr/culture/lectures/86058-le-roman-policier-historique-selon-jean-luc-laurent


Jean-Luc Laurent

 

Auteur des Chroniques des Crimes et Enquêtes

au temps des Marmousets

 

06 07 19 86 93         lesmarmousetsjll@hotmail.fr     

 

blog :     http://marmousets.unblog.fr/,    

 

groupe Facebook

Le rendez-vous des ami(e)s des Marmousets et de Jean-Luc Laurent :

http://www.facebook.com/group.php?gid=319878458467&ref=mf

 


 

5 rue Goa,

59530 Le Quesnoy

03 27 49 56 54


64 Boulevard Marcel Sembat,

93200 Saint Denis

01 42 43 03 30

 

Laisser un commentaire

 

apprendre le français |
poésie émoi |
Parcilha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Tropicale.fr
| maavar48
| Elle vous ferait de l'ombre...